La Fantasy à l’honneur à la BNF

 

Depuis le 22 octobre 2019 et jusqu’au 16 février 2020, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) accueille une exposition sur l’oeuvre de Tolkien qui nous emmène en voyage en Terre du Milieu (dont vous découvrirez très prochainement mes impressions).

 

 

 

Tout d’abord, qu’est ce que la Fantasy ?

La Fantasy se définit comme le genre littéraire qui mêle, dans une atmosphère d’épopée, les mythes, les légendes et les thèmes du fantastique et du merveilleux.

En général, la Fantasy comprend une part de magie dans les aventures qu’elle relate.

Si je vous dis : H.P. Lovecraft, J.R.R. Tolkien, C.S. Lewis, Robert E. Howard, George R.R. Martin, Andrzej Sapkowski, Terry Pratchett ou encore J.K. Rowling, je suis sûre que vous saurez me citer quelques uns des livres à succès que ces auteurs ont écrits. Pour cause, la Fantasy est largement représentée dans notre culture aujourd’hui à travers des succès commerciaux littéraires, cinématographiques et vidéo-ludiques …

La fantasy doit beaucoup à l’oeuvre de Tolkien qui a introduit les éléments qui la caractérisent aujourd’hui le plus souvent : la description d’une société de type médiéval au sein de laquelle une élite ou une caste possède des pouvoirs magiques ; le thème structurant de la quête ou de la mission qui fait de la fantasy une littérature de la pérégrination ; la lutte manichéenne entre le Mal et le Bien, entre magie blanche et magie noire ; l’utilisation des personnages issus du folklore, des contes de fées ou de la mythologie comme les  elfes, les dragons ou les  licornes.

« Nous ne devrions jamais oublier que le voyage a commencé à Cul-de-Sac et que nous marchons tous, toujours, dans les pas de Bilbo. »

George R. R. Martin en parlant de l’oeuvre de Tolkien:

 

La fantasy à l’honneur à la BNF

Ce genre littéraire a inspiré de nombreux autres médias comme le cinéma évidemment avec des œuvres tel que Le Hobbit et la Trilogie du Seigneur des Anneaux, Les frères Grimm, Merlin, Excalibur, Les frères Grimm, Frankenstein, Sacré Graal, Blanche-Neige, mais aussi l L’’histoire sans fin, Le Magicien d’Oz, Labyrinthe, Alice au pays des merveilles …

En littérature, si des classiques de la fantasy comme Harry Potter, les romans d’Andrzej Sapkowski ou encore la sage de George R.R. Martin ne vous convainquent pas, vous pourrez découvrir le manga comme Fairy Tale par exemple.

En jeu vidéo, si The Witcher III fait beaucoup parler de lui en ce moment (articles à lire juste ici ), vous ne pouvez pas passer à côté du troisième volet de The Elder Scrolls: Skyrim qui est le seul jeu de ce genre que je connais à avoir été porté en VR. Et voilà une jolie occasion de s’immerger à 360° dans un univers de la fantasy incroyable.

Que ce soit en films, livres, mangas ou jeux vidéo (VR et console), la BNF rend honneur à la Fantasy.

Si vous ne pouvez aller sur place, ne vous inquiétez pas !

Le site Fantasy : Retour aux sources propose une expérience vidéo-ludique autour de la fantasy avec un jeu vidéo narratif,  un voyage dans l’iconographie du genre pour mieux le comprendre, mais aussi un contenu pédagogique à partager avec ses élèves.

Evidemment, je vous conseille d’aller y faire un tour pour l’expérience vidéo-ludique et pour que vous fassiez vous-même l’expérience unique d’immersion que propose ce site.

→ Fantasy : Retour aux sources

Pour compléter ce tour d’honneur de la Fantasy, une série de conférences est donnéz du 16 janvier au 12 mars 2020.

Les conférences :

Pour ma part, je connais déjà les travaux de William Blanc qui donne les deux dernières conférences . J’ai grand hâte d’assister à la première conférence donné par Anne Besson, qui est l’auteure notamment de l’excellent ouvrage « D’Asimov à Tolkien : Cycles et séries dans la littérature de genre » et qui a dirigé le Dictionnaire de la Fantasy ainsi que l’excellent article « L’arbre et la forêt : postérité de Tolkien en fantasy » dans la Revue de la BNF pour le numéro « World-building : création de mondes et imaginaires contemporains » que je vous conseille tous pour ses articles de qualités.

J’ai évidemment aussi hâte de revoir Marine Macq, rencontrée lors de la journée conférence à la Cité des Sciences et de l’Industrie (lors du 3eme colloque : Les métiers du jeu vidéo) dont le sujet m’intéresse particulièrement. Ou encore l’historien Romain Vincent qui va nous parler du jeu The Witcher III (très à la mode en ce moment) avec d’autres protagonistes qu’il me tarde de rencontrer.

Je vous laisse avec le planning et les liens pour avoir toutes les informations complémentaires. Et moi, je vous retrouve vite pour vous parler de ces conférences !

Le cycle de conférence :

 

Bibliographie :

Baudou, Jacques. La fantasy. Presses Universitaires de France, 2005

Partagez sur :

Laisser un commentaire