“Jouez pour sauver vos vies !” L’OMS revient à de meilleurs sentiments

Très Chère OMS, ma vieille amie,

Cela faisait bien longtemps que toi et moi ne nous étions pas écrit, non pas que je n’avais rien à te dire… Loin de là j’avoue avoir été un peu en colère après ta campagne acharnée de diabolisation du jeu vidéo. Tiens d’ailleurs depuis presque un an que tu l’as inscrit au registre des addictions, et deux que c’est officiellement « un trouble » que de jouer, je voulais te dire que les seuls rares cas avérés de syndrome de sevrage furent ceux d’enfants jeunes, trop jeunes selon le PEGI, qui jouaient à une battle royale bien connue. Si souviens toi, on en avait parlé toi et moi, ici, je crois.

En dehors de cette situation, rien de bien grave cela dit. Je crois que les parents, les pauvres, avaient juste un peu confondu l’écran avec une nourrice disponible H24. J’ai relâché les enfants, pris les parents en consultation, je leur ai expliqué comment les choses fonctionnaient et depuis tout va bien… Je sais, je suis une sainte femme et j’ai bien eu de la peine à réparer tes erreurs passées.. Mais tu sais OMS là où je me réjouis de ta nouvelle décision, je regarde aussi le Monde et, en fait, non tout ne va pas bien, tu as vu ce merdier dans lequel on est ? Ce Corona, tu nous en fait avaler depuis.. Corona par ci, Corona par-là, j’avoue, j’ai peur et je fais attention, j’ai été infectée, je ne veux contaminer personne alors j’ai peur… Mais bon Corona quoi ? Personnellement quitte à l’avaler, je préférerais la boire, et entre amis qui plus est…

Mais tu as raison très chère OMS, et je te rejoins sur les actes préventifs pour la préservation de la santé, et surtout pour tous les conseils que tu donnes à ce sujet. Tu es comme une douce mère au chevet de notre planète malade et tu prodigues les bons soins dont on a tous besoin, soins physiques, soins psychiques… Merci de nous aider aussi à survivre à ce confinement et à nous aider à préserver notre santé mentale, toi qui est si forte pour cela. Le silence et la privation de liberté sont les choses je pense les plus aliénantes qui soient. Bravo l’OMS de savoir aussi bien prendre soin de nous, c’est officiel toi et moi ne sommes plus fâchées, et dès qu’on sort de là, c’est promis, je prends un billet d’avion, débarque dans tes locaux et prends à Street Fighter qui veut !

Plus sérieusement ma chère OMS, toi et moi avions, avant cela, toujours œuvrer dans la même direction et là, tu me manquais… Je suis heureuse de te voir comprendre de tes erreurs. C’est sûr que concernant le jeu vidéo, on reste encore un peu blafard des dommages que tu as causé avec tes anciennes annonces, sur la représentation que le média peut avoir auprès d’une grande partie de la population, c’était dangereux de faire cela, j’ai cru que des parents allaient flancher dans mon bureau au décours de crises d’orthorexie prononcées. Mais non, je ne t’en veux plus non… Tu sais pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui en plus de faire amende honorable du manque de fondement de ton discours passé, tu nous dis que l’usage du jeu vidéo va permettre de .. Sauver des vies !

Permets-moi de reprendre cette campagne de guerre à laquelle tu autorises le jeu vidéo à participer. Pour promouvoir les messages de l’OMS et ses recommandations pour lutter contre le Covid-19, les acteurs du jeu vidéo vont organiser des événements spéciaux, des exclusivités, des activités, offrir des récompenses dans leurs jeux. Ils vont relayer les messages de distanciation sociale, de lavage des mains, d’hygiène respiratoire… Et encore et encore…. Bien au-delà, donc, de sa participation active aux cloisonnements volontaires, au-delà du fait d’avoir compris que le jeu vidéo a toujours été et restera un aspect social, tu veux quoi ? Te servir du jeu comme média pour promouvoir les gestes barrières et l’autoprotection ?

Parce que oui l’OMS, toi, qui es toujours aussi en alerte pour rendre les messages que tu diffuses accessibles à tous, ça y est, tu réalises l’importance de l’objet en tant que média social…

L’industrie a répondu de manière forte et visible à ton appel l’OMS. Elle aussi en temps de guerre sait faire abstraction des rancunes passées. Aujourd’hui ce sont  18 entreprises qui te suivent d’une même voix  comme Activision Blizzard, Kabam, Snap Games, Amazon Appstore, Maysalward, Twitch, Big Fish Games, Playtika, Unity, Dirtybit, Pocket Gems, Wooga, Glu Mobile, Riot Games, YouTube Gaming, Jam City, SciPlay, Zynga. Tous ont répondu présent, tous n’ont pas hésité, et moi, et bien, je vais suivre tes conseils, chercher mes quelques vestiges, d’un temps que je pensais révolu, de mes placards. Extraire du confinement ce que j’avais mis loin de moi par peur que cela me rende malade et je vais jouer. Maintenant que je sais que c’est bon pour la santé, crois moi sur parole, je vais consommer sans modération,

Merci donc très Chère OMS d’avoir corrigé ton propos, puissions-nous, toi et moi, en tirer une leçon de vie et nous en souvenir dans un avenir proche,

Avec mon confinement le plus distingué,

Ta dévouée,

Partagez sur :

Laisser un commentaire