Manga et littérature : Karl Marx auteur de manga

Les éditions Soleil sont connues pour de nombreux mangas tels que Super Mario Manga, The legend of Zelda ou encore des bandes dessinées telle que Lanfeust. Mais, ils ont également sorti plusieurs mangas avec pour particularité d’être des adaptations d’œuvres classiques majeures comme « Du contrat social » de Rousseau, Une idée originale qui a son intérêt et qui mérite que l’on s’y arrête quelques minutes. 

« Le capital est l’oeuvre majeure de Karl Marx qui explique les bases du marxisme. « 

Karl Marx : Philosophe, économiste et auteur de manga 

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’on m’a offert  une adaptation de l’emblématique œuvre de Karl Marx : « le capital ». L’oeuvre originale est un livre avec trente trois chapitres en huit sections écrites en plus de 20 ans, et qui est parue pour la première fois en 1867. Autant vous  dire que ce n’est pas de la lecture de chambre. 

Karl Marx est un philosophe, économiste et militant politique allemand qui a vécu au XIXe siècle (1818-1883). Sa pensée a été reprise pour créer le courant économique (et politique) marxiste. Il est connu pour ses nombreux écrits dont le manifeste du Parti communiste avec son ami Engels. On peut retenir qu’Engels a notamment terminé d’écrire la seconde partie du Capital de Marx après sa mort.

Le synopsis : Au milieu du XIXe siècle, la révolution industrielle se met en marche en Europe, chamboulant notre manière de voir, de consommer et de vivre. La production en masse est désormais possible, mais les inégalités qui résultent des nouvelles pratiques économiques et sociales creusent un fossé qu’il est difficile de combler. La nouvelle donne profite à une minorité d’entrepreneurs tandis qu’elle dessert considérablement la masse de travailleurs qui ne devient « qu’une force de travail » pour enrichir les premiers. Ce  manga est donc une introduction à l’œuvre majeure de Karl Marx, et qui concern le système économique actuel : le capitalisme.

Une adaptation réussie du « Capital »

Nous avons donc une adaptation de l’œuvre originale dans laquelle les personnages principaux vivent sur le modèle capitaliste. L’œuvre s’appuie sur l’exemple d’un jeune homme, Robin qui se lance en tant que chef d’entreprise grâce au soutien économique d’un jeune investisseur, Daniel. Cet exemple a pour objectif de présenter les travaux de Marx de manière simple et il faut avouer que c’est réussi.

On s’attache à Robin assez vite, jeune homme crédule qui en ouvrant son usine, découvre les inégalités sociales qu’il finira par dénoncer. Tout le long de l’adaptation Robin essaie de changer ces inégalités, mais le personnage de Daniel qui représente le modèle de l’investisseur « méchant » lui explique qu’il ne peut à lui seul révolutionner le système.

Bizarrement, alors que je m’attendais à ce que ce soit le cas je n’ai rien trouvé à redire de l’œuvre ou de l’adaptation. J’ai lu ce manga avec aisance et j’ai eu du mal à le poser pour dormir tellement j’ai été prise dans l’histoire.

Karl Marx avait tout d’un génie de son temps mais n’est pas facile à lire. Cette édition popularise une oeuvre majeure de l’économie, et même ma petite cousine de 14 ans  n’a eu aucun mal à comprendre les concepts développés.

Une fois encore le manga nous témoigne de la place de plus en plus grande qu’il occupe dans l’espace sociale et culturel. Moderne, dynamique, il permet à tous de comprendre les notions de cette oeuvre fondatrice des travaux de Karl Marx avec des exemples inscrits dans une histoire simple et prenante mais aussi grâce à ses personnages auxquels on donne vie et s’attache. 

La conclusion de Marx est respectée puisqu’on découvre par le parcours du personnage principal le système capitaliste à la fois injuste et instable qui vend les êtres humains dans un système qu’ils ne comprennent pas forcément. Le thème central de « l’expropriation des travailleurs » sous la forme du système salarial et très bien imagé.

On adore le mélange entre culture et pop-culture. Un gros oui donc pour cette édition à partager !  

 

 

Partagez sur :

Laisser un commentaire